La première semaine

Une semaine déjà ou seulement? En l’espace de quelques jours nous sommes passés de nos petites habitudes dans un appartement confortable à une vie pleine de mouvement. C’est comme si vous montiez dans une voiture du train fantôme et que cela ne s’arrête plus. La différence est que nous n’avons aucune crainte (pour l’instant).

Le deuxième jour à Quito nous avons pris deux bus pour aller au centre ville. Il y a une voie réservée et les conducteurs en profitent pour conduire comme des fous. Ici, la règle est que le plus gros a priorité sur le plus petit, le plus rapide sur le plus lent!

Le centre historique de Quito est agréable, les monuments rappellent la présence des Espagnols, la police est présente partout. Pendant notre balade, nous nous sommes éloignés du centre et un policier nous a gentiment ramenés dans la bonne direction. Il y a des quartier difficiles…

Une journée à 2500 mètres d’altitude ça épuise, le lendemain: repos! Notre hôte nous a amenés dans des thermes. Chaud chaud, tu ressors tout rouge et tout calme! Cela fait du bien.

Ensuite nous sommes partis dans un lodge dans la forêt amazonienne. Avion – Bus – une heure et demi de bateau – 2 km de marche dans la forêt ( même pas peur, il y a un chemin avec des planches) – et pour finir canoë pendant encore 15 minutes. Pendant 4 jours, ils nous ont fait un programme à la boot camp. Lever 5 heures – petit déjeuner 5 heures 30 – départ 6 heures – Retour 11-12 heures. Repas – 15:30 nouvelle activité – Repas 19 heures et le soir encore un petit tour.

Je peux te dire que tu dors bien pendant les pauses. Mais cela vaut le coup. Les animaux de la forêt se sont prêtés au jeu pour le spectacle: singes, toucans et co, caïmans, otarie (seulement son dos…) , agoutis (sorte de cochons) etc… tout cela dans une humidité totale.J’ai encore plus pris conscience de l’importance de la protection de l’environnement.

Retour à Quito où nous logeons chez des amis d’une amie. Un rêve et en plus une machine à laver. En plus cela sèche en deux heures. Le soir, on refait les sacs à dos et nous voilà repartis.

Nous sommes à Cotopaxi, 3800 mètres d’altitude, près du volcan actif qui en 2015 à montré ses muscles! Pas drôle pour les habitants. Ce matin nous sommes allés voir de plus près. Promis, je ne ferai plus le fanfaron. Je souffle comme un bœuf et la nuit a été agitée. L’altitude, cela pèse. Merci Hélène, nous prenons sur ton conseil les pilules homéopathiques coca H…Rassurant, nous ne sommes pas les seuls et ce n’est pas l’âge qui compte.

Ingrid après la balade s’est couchée. Je suis allé manger, et en revenant elle dort toujours! Pas grave, il pleut, visibilité 50 mètres, température entre 12 et 15! Heureusement que nous faisons un voyage et pas que nous passons des vacances. A propos il vient d’arriver un groupe de français … Ils ont faits les Amériques, ils ont fait l’Asie, je me demande même s’ils n’ont pas fait la lune. Pourvu que je ne devienne pas comme cela! Faudra me le dire les copains!

Continuez à nous suivre sur www.findpenguins.com/philingbb

6 comments on “La première semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *