Déjà un mois

Déjà un mois. Le temps passe tellement vite. C’est la différence entre rester dans son environnement et être ailleurs. Pas grave ! Mais il faut vite écrire pour ne pas oublier. Les photos et les vidéos c’est bien, mais cela ne remplace pas l’écrit ! Voilà que je me mets à philosopher…je te raconte pas dans quelques mois, le vieux sage va vous faire des grands envolées et vous vous endormirez sur ses pensées.

Bref! Équateur: propre, calme sauf à Quito et les grandes villes. Paysages époustouflants, très diversifiés de la forêt équatoriale aux volcans à près de 6000 mètres d’altitude. Pays développant son infrastructure en crise depuis quelques années avec la crise du pétrole. Bien sûr un de me thèmes favoris la nourriture: pas terrible ! J’ai bien sûr essayé le cochon d’Inde. Après une rencontre avec un Français qui avait testé et pas trop du tout apprécié , j’ai testé en petite portion et dans un restaurant de qualité: vous aimez le lapin, vous aimerez le cochon d’Inde. Après c’est tout dans la tête que cela se passe… À vous de voir!!!

PS entre temps : C’est bien, l’Internet de l’Europe. Ah ma petite dame, vous savez PAS la chance que vous avez! J’essaie en vain de mettre en ligne une vidéo…Impossible. Je vais devoir me refaire le coup des deux heures du café Internet pour vous ( nous) (ME) faire plaisir et vous prouver mes capacités de cinéaste iPhone…. ( Ça va bien oui? )

C’est vrai que depuis Cuenca et Quito nous sommes arrivés au Pérou pour voir le Machu Picchu. Bon malgré les centaines de touristes, la presque impossibilité de faire des photos sans avoir un autre touriste avec son portable ou son appareil à rallonge, malgré les commentaires, les bla-bla-bla, c’est magique. C’est beau à vous couper le souffle.

Nous sommes montés le matin sur la fameuse montagne Huyana Picchu, l’après-midi à la porte du soleil. Je n’ai pas de mots pour vous décrire mes sentiments. Nous avons déjà beaucoup bougé et vu de nombreux sites, mais pour l’instant cela restera l’une de mes plus belles impressions. Des heures de montée, de descente, de marche! Aujourd’hui, en plus des souvenirs, il y a les courbatures pour nous deux, les mollets, les cuisses….Le pire sera pour demain! Mais je le referais de suite si j’en avais la possibilité !

Les photos et les vidéos suivront selon la vitesse de l’Internet! Dès que Ingrid aura écrit son texte, j’invite fortement les lecteurs allemands à la lire, car nos impressions et souvenirs sont différents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *